lunedì 28 novembre 2022

Libano
Raï : Le Parlement ne peut pas continuer à manipuler délibérément la présidentielle

(L'Orient Le Jour)
Le patriarche maronite Béchara Raï a de nouveau critiqué, dimanche depuis Rome, le blocage de la présidentielle, estimant que le Parlement "ne peut pas continuer à retarder délibérément et à manipuler l'élection d'un nouveau chef d'État" au Liban. Lors d'une messe célébrée en l'église Saint Maron de l'Institut pontifical maronite à Rome, le patriarche a décrit le jour de l'indépendance du Liban, célébrée le 22 novembre, comme un "jour triste", ajoutant qu'"en l'absence de président, l'État se désintègre, l'unité interne est ébranlée, la séparation des pouvoirs est perturbée, le chaos se répand et les crises politique, économique, sociale et de vie s'aggravent". (...)