giovedì 18 agosto 2022

Vaticano
Le Vatican n’a pas suivi ses propres règles

(François Gloutnay, Présence)
Si, en 2021, les plus hautes autorités de l’Église catholique avaient respecté à la lettre un décret disciplinaire promulgué par le pape François lui-même, le nom du cardinal Marc Ouellet ne paraîtrait pas dans le tableau des victimes et des agresseurs dévoilé hier, le mardi 16 août 2022, par les avocats qui mènent le recours collectif contre l’archidiocèse de Québec. L’enquêteur nommé par le pape dans cette affaire n’a toujours pas remis les résultats de son enquête à «la personne qui affirme avoir été offensée» par l’ex-archevêque de Québec. Vos estis lux mundi. En mai 2019, le pape François a promulgué le motu proprio Vos estis lux mundi qui rappelle aux évêques et prélats du monde entier qu’ils peuvent eux aussi faire l’objet de mesures disciplinaires (...)