giovedì 13 luglio 2017

Repubblica Centrafricana
« À Bangui, on est assis comme sur des braises »
La Croix
(Loup Besmond de Senneville) « À Bangui, la situation est caractérisée par un calme précaire qui y règne. On peut circuler mais on sent qu’au fond des gens, il y a encore ce sentiment de haine, de vengeance… On est comme assis sur des braises. » S’exprimant lundi 10 juillet devant une centaine d’évêques d’Afrique centrale réunis du 10 au 18 juillet à Yaoundé (Cameroun), l’archevêque de Bangui, le cardinal Dieudonné Nzapalainga, a esquissé la situation très inquiétante de son pays. (...)