sabato 29 luglio 2017

liberation.fr
(Bernadette Sauvaget) Dédaignée par François, qui goûte peu le luxe, la somptueuse villégiature des papes ouvre ses terrasses, appartements et jardins au public, à moins d’une heure de Rome. Rome éblouit. Mais Rome épuise. Fatigué des ruines antiques ? Des rues aux pavés chaotiques qui cassent les jambes ? Des hordes envahissantes (et de plus en plus) qui brisent le charme que l’on croyait inaltérable du pont Saint-Ange, de la place Navone ou de la fontaine du Triton ? Assez des spritz des cafés du tonique quartier Monti, notre préféré, près du Colisée… (...)