venerdì 14 luglio 2017

Congo (Rep. Dem.)
En RDC, l'ONU n'écarte pas la possibilité d'une volonté génocidaire
Deutsche Welles
Les découvertes macabres se succèdent dans les provinces du Kasaï, faisant redouter l'existence de massacres orchestrés de la population. Au total, 38 nouveaux charniers ont été recensés par les Nations Unies dans les régions de Diboko et Sumbula. Mais à Kinshasa, les autorités ne parlent que de dix nouvelles fosses communes. L'Eglise catholique congolaise avance pour sa part le chiffre de 3.000 morts (...)