giovedì 10 agosto 2017

HuffPost
(Camille Bigo) Le mélange culturel et religieux fait partie du patrimoine historique marocain. Dans plusieurs villes du royaume, le minaret d'une mosquée côtoie le toit d'une église. Et si certaines d'entre elles continuent de se remplir tous les dimanches, d'autres, abandonnées un temps, ont eu droit à une seconde vie. Voici 5 anciens lieux de culte catholiques au Maroc qui ont été incroyablement transformés. En 2016, l'artiste espagnol Okuda San Miguel a fait renaître l'église abandonnée de la Sainte-Barbe, à Youssoufia, dans la région de Marrakech-Safi. Inspiré par "le surréalisme, les religions multiculturelles, l'iconographie symbolique de la liberté, l'existentialisme (...)