mercoledì 5 luglio 2017

Sud Sudan
Les enfants perdus du conflit sud-soudanais, réfugiés sans famille
AFP - VoA
Seule et les pieds nus, Nyadet a suivi pendant neuf jours les traces des Sud-soudanais qui comme elle fuyaient les combats. Survivant grâce à la nourriture que lui donnaient des inconnus, elle a marché vers l'Est jusqu'en Ethiopie et rejoint un camp de réfugiés. Nyadet n'a que 12 ans. Elle a été séparée de ses parents, sa soeur et ses deux frères en novembre lorsque les rues de Malakal, sa ville, se sont transformées en champ de bataille. (...)