martedì 4 luglio 2017

Urbi et Orbi - La Croix
Le 8 juin, le pape François a adressé un ultimatum aux prêtres du diocèse nigérian d’Ahiara qui refusent la nomination de leur nouvel évêque. Dans un entretien publié par la presse nigériane, dimanche 2 juillet, le président de l’épiscopat du pays met en garde les récalcitrants. L’ultimatum du pape François envers les prêtres nigérians prend fin dans cinq jours. Le 8 juin, le pape François avait donné un mois aux prêtres du diocèse d’Ahiara pour lui envoyer une lettre d’excuses et signifier leur « obéissance totale » après la nomination, vivement contestée par le clergé local, de Mgr Peter Ebele Okpaeleke à la tête de ce diocèse. (...)