venerdì 14 luglio 2017

La Croix
(Samuel Lieven) Infatigable défenseur des droits de l’homme dans l’un des pays les plus violents au monde, Mgr Raul Vera porte devant la Cour pénale internationale la collusion entre l’État mexicain et les cartels. Ce religieux dominicain tient tête depuis 30 ans aux potentats locaux, trafiquants et paramilitaires malgré des menaces de mort récurrentes. Où s’arrêtera-t-il ? Mgr Raùl Vera, 72 ans, évêque de Saltillo dans la province de Coahuila, au nord du Mexique, a directement mis en cause mardi 11 juillet (...)