mercoledì 12 luglio 2017

Urbi et Orbi - La Croix
Depuis le 10 juillet, des médias camerounais prétendent qu’un communiqué du Vatican demande aux évêques de respecter la « conclusion des autorités » dans l’affaire de la mort suspecte de Mgr Bala. Or, ce texte est une fausse déclaration fondée sur une lettre de condoléances envoyée par un évêque français. C’est un document qui a été abondamment commenté le 10 juillet dans tous les médias du Cameroun. Une lettre aurait ainsi été envoyée par « le Vatican », (...)