venerdì 30 giugno 2017

rfi.fr
(Olivier Bonnel) L’inculpation du cardinal Pell, secrétaire à l’économie du Vatican dans des affaires d’abus sexuels en Australie est une véritable bombe pour le pape François. Le souverain pontife a accordé un congé au cardinal australien pour qu’il puisse se défendre devant la justice de son pays. Cet épisode inédit montre que le pape François entre dans une véritable zone de turbulences et joue une partie de la crédibilité de ses réformes au Vatican. Jamais un cardinal aussi haut placé n’avait directement été inculpé dans des affaires de crime sexuel. (...)