mercoledì 14 giugno 2017

La Croix
(Marie Malzac) Lors de l’audience générale, mercredi 14 juin, le pape François a dénoncé le manque de gratuité dans les relations humaines, responsable à ses yeux de la « haine sociale et du vandalisme ». « Aucun de nous ne peut vivre sans amour ». C’est ce qu’a martelé le pape François devant des milliers de pèlerins réunis place Saint-Pierre, déplorant le manque de bienveillance et d’affection dans les rapports sociaux en général. (...)