mercoledì 21 giugno 2017

Urbi et Obi - La Croix  
Sous le parrainage de la Communauté de Sant’Egidio, treize groupes armés centrafricains ont signé à Rome, lundi 19 juin, un accord en faveur de la paix. Sur le terrain, toutefois, les violences se poursuivent avec la même intensité. À peine signé à Rome, lundi 19 juin, entre les groupes armés qui ravagent la Centrafrique, l’accord de paix encadré par la communauté San Egidio, qui travaille depuis plusieurs années pour la réconciliation du pays, est bafoué dans l’est du pays. Mardi 20 juin, dans la matinée, les habitants de Bria ont été réveillés, une nouvelle fois, par de violents combats. (...)