giovedì 15 giugno 2017

Urbi et Orbi - La Croix   
La Conférence épiscopale camerounaise a publié, mercredi 13 juin, une déclaration forte affirmant que Mgr Jean-Marie-Benoît Bala a été « brutalement assassiné » et mettant en cause « forces obscures et diaboliques » qui visent l’Église catholique. Le corps de l’évêque de Bafia avait été retrouvé le 2 juin dans une rivière à environ 80 km de la capitale, Yaoundé. « Mgr Jean-Marie-Benoît Bala ne s’est pas suicidé, il a été brutalement assassiné » (...)