martedì 13 giugno 2017

Urbi et Orbi - La Croix
Au Burkina Faso, la tenue vestimentaire souvent provocante de certains, qui confondent lieux de culte et lieux de spectacle, commence à agacer nombre de fidèles catholiques. « Personnellement, je suis extrêmement choqué chaque dimanche à la messe par les tenues provocantes que certaines filles n’hésitent pas à porter dans les églises ! », témoigne un fidèle catholique de Ouagadougou. Ce sentiment résume l’état d’agacement (...)