giovedì 1 giugno 2017

Urbi et Orbi - La Croix
Alors que les responsables politiques africains restent impuissants devant les flux migratoires entraînant des milliers de morts, l’Église s’investit auprès des candidats à la migration en les sensibilisant aux dangers qu’ils encourent. Comment gérer les flux migratoires ? Quel discours tenir aux candidats à l’immigration, entre droit au déplacement et nécessaire sensibilisation aux dangers d’une aventure à haut risque ? Ces deux questions percutent les Églises africaines qui restent désarmées face à l’instabilité politique et les conditions économiques qui génèrent des flux migratoires (...)