lunedì 29 maggio 2017

Urbi et Orbi - La Croix
Les évêques sud-africains dénoncent, vendredi 19 mai, « les violences domestiques » où « une femme est tuée toutes les huit heures » alors « qu’un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle ». Dans un communiqué en date du vendredi 19 mai, la Conférence épiscopale catholique d’Afrique australe (Sacbc) condamne des violences et des abus à l’endroit des enfants et des femmes. « Tout crime contre une femme ou un enfant cause des dommages au délicat tissu de la société » dénonce Mgr Stephen Brislin, archevêque (...)