giovedì 11 maggio 2017

Urbi et Orbi - La Croix
L’Église catholique a dénoncé, le 30 avril, l’exploitation des terres africaines par des « pays industrialisés » qui génère « la marginalisation et l’appauvrissement des communautés locales ». « Entre 2000 et 2013, 56 millions d’hectares de terre africaine ont été vendus ou concédés en gestion à des sujets étrangers », déplore la Conférence épiscopale du Mozambique dans une lettre pastorale publiée le 30 avril. L’Église mozambicaine dénonce ainsi (...)