lunedì 7 novembre 2016

La Croix
(Nicolas Senèze) Le pape François a prononcé, samedi soir 5 novembre devant les 5 000 participants de la troisième rencontre mondiale des mouvements populaires réunie au Vatican, un important discours, critique ferme et sévère du système économique libéral qu’il appelle à réformer. Après les rencontres de 2014, déjà à Rome et de 2015, à Santa-Cruz de la Sierra (Bolivie), c’est la (...)