lunedì 21 novembre 2016

BBC Afrique
Pendant près de 22 ans, l'Eglise catholique n'avait pas officiellement présenté ses excuses pour son rôle dans la planification, l'aide et l'exécution des victimes de ce génocide qui a coûté plus d'un million de vies au Rwanda. Le mea culpa est contenu dans une lettre consacrée à la clôture du grand jubilé de la miséricorde. La plupart des medias locaux estime que les Rwandais ont une raison de célébrer Noël cette année puisque l'Église catholique du Rwanda qui a admis son rôle dans les tueries de 1994. Le courrier rappelle qu'un mois après le début du génocide, le Pape Jean Paul II était le premier à condamner officiellement les atrocités commises contre les Tutsis. (...)