lunedì 7 novembre 2016

Nigeria
Au Nigeria, les meurtriers d’une chrétienne accusée de blasphème ont été libérés

Urbi et Orbi - La Croix
Un tribunal du nord du Nigeria a ordonné la libération de cinq musulmans accusés d’avoir tué, le 2 juin, une chrétienne de 74 ans à laquelle ils reprochaient d’avoir blasphémé contre leur prophète. Le tribunal de Kano a laissé partir jeudi 3 novembre cinq musulmans qui avaient assassiné quelques mois plus tôt une femme accusée d’avoir blasphémé contre Mohammed, le prophète de l’islam. Les juges ont pris en compte la demande de l’accusation qui lui a affirmé dans un avis juridique du 24 juin « qu’il n’y avait pas de dossier sur lequel répondre car les suspects étaient tous innocents » et devaient être libérés, a expliqué le juge. (...)