venerdì 25 novembre 2016

La Croix
(Clémence Houdaille) Lords de son entretien hebdomadaire sur Radio Notre-Dame, l’archevêque de Paris s’est également exprimé sur la proposition de loi concernant le délit d’entrave numérique à l’IVG, la qualifiant de « très grave ». Interrogé vendredi 25 novembre sur Radio Notre-Dame à propos du second tour de la primaire de la droite, entre Alain Juppé et François Fillon, le cardinal André Vingt-Trois s’est dit « surpris que dans une période où tout le monde fait assaut de laïcité pure et dure, on vienne chercher le renfort du pape pour exprimer son adhésion à un candidat plutôt qu’à un autre ». (...)